La vie sur la terre des Ollieux arriva en même temps que les romains. L’endroit était connu pour ses sources d’eau potable (toujours présentes et servant à réguler les températures du chai à barriques). Mais à l’époque, la vigne n’était pas beaucoup développée et les Ollieux étaient moins un domaine qu’une métairie cultivant céréales, oliviers et faisant paître des troupeaux de moutons.
Les origines du domaine viticole remontent au XIe siècle avec la famille Durban-Latreille qui habitait à proximité des Ollieux. Une des filles de la famille fit construire un prieuré qui fut rattaché à l’abbaye de Sainte Eugénie. Par la suite le prieuré et toutes les vignes attenantes furent rattachées à l’abbaye de Fontfroide.