Voilà, septembre est arrivé et avec lui le début des vendanges qui fait écho au suivi des maturités. Depuis plusieurs années, une petite équipe d'habitués prend ses quartiers d'été aux Ollieux, tous venant d'horizons différents, que ce soit des natifs du cru ou des étrangers.
80% du vignoble est vendangé à la main, comme le faisaient déjà nos ancêtres des centaines d'années avant nous, en transportant les grappes dans des hottes à dos d'hommes.
Cependant à leur différence, nous ne les foulons plus aux pieds, mais les transportons soigneusement vers une table de tri, où sont conservés les meilleurs raisins. Les rouges entrent en macération pour une période de deux à trois semaines, temps nécessaire à l'extraction de la couleur et des tannins. Les blancs et rosés ne restent que quelques heures en macération.
A l'issu de cette étape, nous les mettons dans notre pressoir pneumatique, ce dernier permet d'obtenir une qualité optimale de jus car il respecte au mieux les raisins. Les jus sont ensuite mis en cuve en attendant que leur fermentation débute.